Alternatives / Informations / Sujets / Discussions autour des Pectus
Douleurs post-op: Comment gérez-vous ?

Douleurs post-op: Comment gérez-vous ?

Message par Yan le Dimanche 22/07/2007 18:37:52

Bonjour à tous,

je voudrais pouvoir discuter des douleurs suite à une opération; opération Ravitch dans mons cas.

J'ai été opérée voilà bientôt 8 ans, j'avais à l'époque 19 ans.

J'avais un pe modéré et l'opération n'était pas une nécessité, mais soit, elle s'est faite. Du coup les douleurs dont je suis affecté, suite au changement brutal de la structure de mon corps, me donnent pas mal de soucis. En effet, les conséquences douloureuses de l'opération me paraissent un prix trop lourd a payer dans mon cas précis.

Je donne un petit résumé de mes tracas:

- sensation de tiraillement des pectoraux sur la cage thoracique très désagréable; comme l'impression d'avoir une cage thoracique en acier.

- problèmes d'inspiration et d'expiration de la cage thoracique ---> perte de flexibilité et sensation d´être continuellement sous tension

- perte de sensibilité, comme un noeud à la place du sternum

- presque toujours tendu et mal à l'aise en position assise dû à la perte de flexibilité --> souvent je me penche sur mes bras où bien tiens ma tête avec mes mains afin de me soulager.

Avant je n'avais pas ces problèmes, j'étais mal à l'aise avec mon corps mais corporellement en bonne santé. En tout cas, maintenant, je suis fortement affecté par ces douleurs qui envahissement quelques fois mes pensées néfastement.

Je pense que le ressenti des douleurs est également quelque chose de fortement psycho-somatique et diffère selon l'histoire de chaque personne.

Voilà mes questions:

Est-ce qu'il y en a entre vous qui ont aussi l'impression que l'opération a fait plus de mal que de bien ?

Comment géréz-vous et acceptez-vous le changement de structure (l'opération) de votre corps ?

Si vous avez également des douleurs comment y remédiez vous ? p.ex. médicaments, sport, étirements, essayer de penser à autre chose, soutien d'autres personnes, méditations, etc...

Voilà, ce serais bien si l'on pourrait plus spécifiquement parler de la douleur post-opératoire, et de séparer entre les douleurs peu de temps après l'opération (1 an) et après (2,3,5,8,..15...etc ans)

A noter que l'âme et le corps sont indissociables et que si l'un est affecté l'autre l'est aussi.

Merci et bonne journée à vous.

Yan
Yan
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 11
Inscription : Dimanche 10/09/2006 15:00:36
Présentation

Message par amarezzo le Dimanche 22/07/2007 21:29:54

Intéressante réflexion. J'aimerais y répondre mais ca ne fait meme pas un mois que j'ai été opéré.

Tes questions, j'avoue me les poser depuis. Les gênes que j'ai actuellement m'empeche de vivre normalement. Evidemment, ca ira mieux dans 1 mois, et surtout dans 6 mois apres ablation de la barre. MAIS... et si je ne récupérais pas certaines facultés (souplesse, amplitude de certains mouvements, etc), ou si des problemes apparaissaient (comme pour toi par exemple) ? J'y pense, sans y penser. Je suis dans une mauvaise période pour en parler. La période ou l'on commence à se sentir "normal", c'est à dire "plus convalescent, plus malade quoi", alors qu'on ne l'est pas, donc toujours fragile, sujet à certaines douleurs si mauvais geste, etc..

Surtout, je te remercie de venir apporter ton témoignage. Pour en avoir parlé avec d'autres "pectusiens", je trouve dommage que les plus anciens opérés ne donne pas plus de nouvelle. C'est pourtant important pour savoir comment évolue le corps à moyen/long terme. C'est à dire apres 3, 5 ou 10 ans (bon, c'est plus rare là évidemment). Dans ton cas, dans les solutions que tu énumères, qu'as-tu déjà essayé pour améliorer tes douleurs/gênes ?
Pectus un jour, Pectus toujou..humm.. quoique, bah p't'etre pas en fait [-X Sarah on ne t'oublie pas.
amarezzo
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 224
Âge : 42
Inscription : Dimanche 13/08/2006 0:07:53
Présentation / Photos

Message par gazelle le Lundi 23/07/2007 8:53:18

J'ai ressenti à peu près des douleurs similaires mais une fois libérée du matériel, plus aucun souci et je me sens beaucoup mieux sans matériel, bon j'avais aussi une inflammation ce qui n'a pas aidé !

Maintenant je suis curieuse de savoir si tu as encore un matériel si oui quoi et par qui tu as été opéré en 1999 ??

Cela peut être une des raisons de ton mal être quotidien.
Gazelle - Administrateur
Opérée à Strasbourg le 28/02/2006

http://www.pectus.fr/
gazelle
Galinette sandrée
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 3118
Âge : 38
Inscription : Samedi 26/03/2005 15:03:59
Localisation : Hossegor
Présentation

Message par Yan le Mercredi 25/07/2007 21:18:12

Bonjour,

excusez ma réponse tardive.

En tous cas, merci pour vos réponses.

"Amarezzo" je peux te confirmer que après que les barres seront enlevées ce sera complétement différent :D. Plus rien à voir avec l'état dans lequel tu es maintenant. Il faut être patient et ne pas brusquer son corps. Tout est encore "frais", cartilage, muscles,etc...

"Gazelle" est-ce que tu n'as vraiment pas de gêne pour respirer à fond sans avoir de sensations désagréable au point d'en être meurtri psychologiquement ?

Je pose la question en toute innocence. Je n'ais pour l'instant jamais echangé d'informations avec d'autre personnes opérées et justement, je ne sais pas ce que d'autres personnes ressentent ?

Pour ma part j'ai un problème pour respirer convenablement, d'un coté principalement. Côté gauche, ma cage thoracique s'ouvre convenablement, côté droit, j'ai un blocage et une raideur très désagreable.

J'ai été opéré par le professeur W. Chirurgien experimenté, je pense. Je n'ai plus de matériel.

Je pense, pour mon cas, que la facon dont l'avant et l'après opération se sont déroulées ont été catastrophiques. Pour m'expliquer brièvement: je n'ai pas supporté l'opération et j'ai eu beaucoup de mal à accepter mon nouveau corps. J'étais mal dans ma peau, avait les idées confuses et étais déprimé aussi bien avant que après l'opération, quoique accentué gravement aprés. Je n'avait pratiquement aucune préparation psychologique avant, et presque aucun soutien après l'opération. Chose, je pense, qui m'as le plus nui dans toute cette affaire.

Ce qui fait que, fraîchement opérée, je n'ai pas été tendre avec mon corps que je ne supportais pas. Surtout, le fait, d'avoir inspiré profondément et ensuite d'avoir bloqué mon inspiration et fait pression sur ma poitrine en contractant mes abdominaux, comme une sorte de défense contre les barres que je portais alors. Comme un reflèxe de rejet contre les barres, que je n'acceptai pas. Evidemment, chose qu'il ne faut pas faire !

Est-ce que cela est-il compréhensible pour d'autres ?

J'en porte peut-être encore les conséquences ? Le corps n'oublie rien.

Peut-être, d'autres personnes, peuvent elles m'éclairer à ce sujet en racontant comment elles se sentent quelques années post-opératoires ?

Merci à vous.

Bonne journée.

yan
:D
Yan
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 11
Inscription : Dimanche 10/09/2006 15:00:36
Présentation

Message par gazelle le Jeudi 26/07/2007 9:36:24

Yan a écrit :"Gazelle" est-ce que tu n'as vraiment pas de gêne pour respirer à fond sans avoir de sensations désagréable au point d'en être meurtri psychologiquement ?


Je ne ressens plus rien de l'opération, comme s'il n'y avait jamais eu d'opération mais une très grande libération surtout pour le coeur. Je n'ai pas de gêne ni de "séquelles ou résidus" de sensations à part la sensibilité qui mettra du temps à revenir mais c'est normal.


Je pense que tu as besoin d'être soutenu psychologiquement, tu aurais dû en faire la demande... bien plus tôt ! Si tu as des "restes" douloureux c'est peut être à cause de ça...

Le sujet d'un suivi personalisé avec le psy à déjà été abordé plusieurs fois puisque l'on peut comptabiliser 2 fugues pré-opératoires... :roll:

Le souci c'est qu'une personne majeure est libre d'aller ou de ne pas aller chez un psy, on ne peut pas l'obliger.

L'entourage familial peut beaucoup aider mais s'il n'est pas en accord, peu présent ou radicalement contre l'opération c'est tout un engrenage psychologique qui travaille et qu'il faut réparer...

Je te souhaite beaucoup de courage mais fais toi aider par un psy, pas mal de pectusiens ont déjà consulté et pas qu'après l'opération, il n'y a pas de honte, au contraire, c'est du courage et l'image du personne qui change, qui prend conscience et qui veut s'aider.

A bientôt ! :wink:
Gazelle - Administrateur
Opérée à Strasbourg le 28/02/2006

http://www.pectus.fr/
gazelle
Galinette sandrée
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 3118
Âge : 38
Inscription : Samedi 26/03/2005 15:03:59
Localisation : Hossegor
Présentation

Message par Yan le Lundi 30/07/2007 21:59:16

Salut Gazelle,

merci pour ta réponse. Pas de vrais douleurs et une libération, alors que pour moi c'étais plutôt des douleurs inutiles et un enfermement.

Elle me donne à réfléchir...

Bon, je ne sais plus quoi dire.

Merci

Yan
Yan
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 11
Inscription : Dimanche 10/09/2006 15:00:36
Présentation

Message par gazelle le Mardi 31/07/2007 19:22:21

De rien ! on est là pour s'entraider je crois ??? :wink:
Gazelle - Administrateur
Opérée à Strasbourg le 28/02/2006

http://www.pectus.fr/
gazelle
Galinette sandrée
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 3118
Âge : 38
Inscription : Samedi 26/03/2005 15:03:59
Localisation : Hossegor
Présentation

Message par Azka le Lundi 06/08/2007 1:39:50

Ton témoignage m'a beaucoup touché, j'ai eu bcp de mal aussi aprés l'opération, mais seulement 4 mois sont passées depuis, donc rien a voir avec toi !
A part peut etre une chose, que tu dit bien, "l'ame et le coprs sont indissociables" ! J'ai parlé de mes douleurs avec un medecin qui m'aide a les gérer, et il ma fais comprendre que si j'avai eu autant de douleurs aprés l'opération c'était surement lié (entre autre) à des douleurs morales ...
Ca raméne a ce que conseil Gazelle, je pense aussi que defois on doit accepté de l'aide !

Je ne sais pas si ca t'apporte plus que ce qui a deja était dit, mais je tenai a te témoigné mon soutien :) !
Azka
Pectusien(ne) occasionnel(le)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 93
Âge : 34
Inscription : Dimanche 25/06/2006 15:25:22
Localisation : Strasbourg
Présentation

Message par exdeus le Mardi 20/11/2007 19:40:06

Aidez moi !!!
jen'en peux plus la douleur est insupportable âpres 1 mois assez peu d'améliorations ,j'ai mal toute la journée avec des pics vers 17 heures.la douleurs m'enpeche de dormir plus de quelques heures par nuit .
Quand serai-je normal?

Ps :j'i une scoliose y a t-il une incidence?
exdeus
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 9
Âge : 28
Inscription : Lundi 03/09/2007 9:11:14

Message par Marcus le Mardi 20/11/2007 20:02:08

Pour ma part, pressque 14 jours apres l'ameliorations est enorme, je me sen bcp mieux, des douleurs existe encore mais c'est tout a fait normal, les grosse douleurs post op pour moi sobnt surtt liee au probleme qu'engendre rester droit tt le temps, le dos morfle, mais c'est temps mieux, ca corrige ma position, et forge mon dos. Les douleurs de dos se sont aussi amoindris, donc je suis content, l'evilution es positive. Maintenant il est vraix qu'on est otus different quand la douleur pos op, moi le pire ca a ete le reveille post-op, chacun a ses souci post op je dirais.
Marcus
Pectusien(ne) confirmé(e)
 
Message(s) : 109
Âge : 40
Inscription : Samedi 11/08/2007 3:39:28
Présentation

Message par Marcus le Mardi 20/11/2007 20:03:18

Exdeus, ici personne ne peut t'aider mais te conseiller, et le seul conseille censer c'est d'aller voir un medecin(si le tien te plait pas va en voir un autre).
Marcus
Pectusien(ne) confirmé(e)
 
Message(s) : 109
Âge : 40
Inscription : Samedi 11/08/2007 3:39:28
Présentation

Message par nico79 le Mercredi 21/11/2007 0:47:48

Les conseils sont souvent une très bonne aide ;)

En recherchant dans tes messages, j'ai trouvé que tu as été opéré façon Nuss (à quel endroit à eu lieu l'opération?). Est-ce que tu prends encore des médicaments pour gérer la douleur? Normalement après 1 mois post op les douleurs sont largement diminuées et on ne prend presque plus de médicaments. Mais chacun est différent face à la douleur.

On ne pourra pas faire disparaître la douleur à distance, donc le mieux est d'aller consulter un médecin, et de préférence celui qui t'a opéré, afin qu'il t'aide à gérer ces douleurs.

Au fait exdeus, tu veux pas nous faire une petite présentation dans la rubrique des opérés, histoire qu'on puisse mieux suivre toute ton aventure.
nico79
Soubrette écossaise
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 1521
Âge : 36
Inscription : Mardi 19/04/2005 22:12:25
Localisation : Niort (79)
Présentation / Photos

Message par Marcus le Mercredi 21/11/2007 12:24:47

Oui c'est vraix que les conseille sont une tres grande aide, c'est juste que ca me fait mal pour lui qu'il est si mal, j'aime pas voir les gens souffrir.
Marcus
Pectusien(ne) confirmé(e)
 
Message(s) : 109
Âge : 40
Inscription : Samedi 11/08/2007 3:39:28
Présentation

Message par exdeus le Mercredi 21/11/2007 14:36:15

Merci pour vos réponses .

J'ai été opéré a Strasbourg par le prof W.

Je ne prends plus de médicaments depuis la semaine dernière et j'ai constater a quel point il étaient efficaces :lol:

Je ferais une présentations dans les opérés

PS : je fais des "crises" de douleurs ,est ce que quelqu'un peut témoigner de ce phénomènes :?:
exdeus
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 9
Âge : 28
Inscription : Lundi 03/09/2007 9:11:14

Message par nico79 le Mercredi 21/11/2007 14:53:20

Tu as peut être arrêté trop tôt les médicaments. Pour ma part j'en ai pris jusqu'à 1 mois après être rentré chez moi (donc environ 5/6 semaines post op).
C'est bien de ne pas vouloir être dépendant des médicaments, mais quand la douleur est encore trop forte il vaut mieux continuer le traitement encore un peu.

Est-ce que tu t'es bien reposé durant ce dernier mois car c'est souvent la période la plus délicate vu que l'opération est encore toute proche mais qu'on n'est plus à l'hôpital.
Il vaut mieux prendre le temps de bien récupérer, rester au calme et se reposer, même si on a l'impression de passer son temps allongé ;)
nico79
Soubrette écossaise
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 1521
Âge : 36
Inscription : Mardi 19/04/2005 22:12:25
Localisation : Niort (79)
Présentation / Photos

Message par Kabu le Jeudi 22/11/2007 0:00:29

L'état moral est très important pour une telle opération et pour ses suites. S'être préparée mentalement au changement, au choc opératoire et à la douleur est indispensable car il permet au corps d'accepter tous ces bouleversements. Ma propre expérience s'aligne plus sur le témoignage de Gazelle que sur le tien, Yan, car cette opé n'a, à part la perte de sensibilité au niveau de la poitrine, généré que des effets positifs et j'ai eu l'impression d'en être sortie psychologiquement plus forte. Et moi qui faisais des bleus tout le temps, je n'ai pas eu un seul hématome. Comme si mon corps ne se rebellait en rien contre toutes les misères qu'on lui faisait. Je pense que la préparation avant l'opé et l'état détendu et combattif avant le jour J a eu son importance mais après, tout n'est pas psycho-somatique bien sûr. Il y a une grande inégalité physiologique face aux chocs opératoires entre les gens. Cela compte peut-être aussi dans ton cas, même si le manque de préparation psychologique est indéniable dans ce que tu racontes.

Bon courage à toi. :wink:
Kabu :wink: :wink: :wink:
Kabu
Chaussette globe trotteuse
 
Message(s) : 949
Âge : 40
Inscription : Mardi 15/11/2005 0:47:06
Présentation / Photos

Message par MaxP le Samedi 24/11/2007 21:31:49

Apres 8 ans, aujourd'hui ta toujours les meme sensations ?
A fugitive undercover cop, nothing to lose...
MaxP
Pectusien(ne) néophyte
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 37
Âge : 29
Inscription : Vendredi 31/08/2007 11:15:04
Présentation

Retour vers Les Pectus

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invité(s)