Alternatives / Informations / Sujets / Discussions autour des Pectus
douleurs post-op et recreusage

douleurs post-op et recreusage

Message par jako le Mardi 18/01/2011 22:44:44

ya surment déjà un topic, mais je ne l'ai pas trouvé. :lol:

bref, le trou se recreuse lentement depuis qu'on a retiré la barre (ya de ça deux ans ( :shock: ça passe vite)) et là il continue toujours à se recreuser, et ça commence à être douloureux au niveau des cartilages et du "dessous". c'est vraiment flippant, j'ai aussi une gêne permanente comme ci yavait de la pression dans les os.

je fait du cirque (et donc des saltos, sauts de main et tout..) et du judo donc peut-être ça n'arrange pas la chose mais bon enfin...

ça parle à certains?
jako
Pectusien(ne) confirmé(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 112
Âge : 30
Inscription : Vendredi 23/05/2008 23:04:42
Localisation : le havre
Présentation

Message par DJBrun le Mardi 18/01/2011 23:04:51

Bonsoir Jako
C'est peut-être un problème de croissance qui n'est pas achevée!?
Mais c'est vrai que ça peut être flippant de ressentir des douleurs au niveau des cartilages 2 ans après l'opération.
Il faudrait peut être reprendre contact avec l'hôpital Calmette pour avoir plus d'explications.

Personnellement j'ai les mêmes sensations que tu décris (douleur, pression, la cuvette qui se reforme +ou -,...) mais je suis à 2mois après opération.

Bon courage.
Mieux vaut tard que jamais (plus)!
DJBrun
Pectusien(ne) confirmé(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 147
Âge : 51
Inscription : Dimanche 04/07/2010 16:08:32
Localisation : Bordeaux
Présentation / Photos

Message par orlando le Mercredi 19/01/2011 0:27:14

Pour toi DJBrun , la sensation de pression est normale . Le recreusement n'est pas logique sauf s'il reste léger .
Ce que tu dis , Jako , est plus inquiétant . Ton pe était spectaculaire et le résuktat de l'opération semblait bon . As-tu fait des exercices trop compliqués qui abîment tes néocartilages mal consolidés ?
Prends rendez-vous à lille car deux ans après le retrait de la barre , les douleurs et le recreusement ne sont pas normaux . Peux-tu insérer une photo récente ?
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par jako le Vendredi 21/01/2011 2:59:44

voila ce que ça donne:

Image

mais oui, je fait plein de sports assez violents donc peut-être es-ce prématuré pour mes cartilages, ce qui pourrai expliquer les douleurs, mais ça n'explique pas le recreusement

alors qu'il y a 7 mois: Image
jako
Pectusien(ne) confirmé(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 112
Âge : 30
Inscription : Vendredi 23/05/2008 23:04:42
Localisation : le havre
Présentation

Message par orlando le Vendredi 21/01/2011 22:13:41

Sur la photo prise il y a sept mois , il semble y avoir déjà un début de recreusement . C'est flagrant maintenant . Il s'agit d'une récidive tardive peit-être dûe à une croissance pas terminée ou et à trop d'exercices trop violents .
Que comptes-tu faire ? Rester ainsi ? Te faire réopérer et si oui où ? Je te conseille de consulter à lille le Pr Wurtz qui continue à recevoir ses anciens opérés . Tu verras , il a une solution à te proposer mais c'est une nouvelle opération avec la pose d'un filet sous les côtes qui est une technique lourde d'après moi . Il me l'avait proposé mais mon recreusement à moi est vraiment très léger. Ce qu'il t'arrive est une première , à ma connaissance et j'invite les opérés de Lille qui constateraient le même genre d'évolution à se faire connaître .Uniquement ceux qui ont une vraie récidive longtemps après leur opération .Ne te décourage pas . Tu es jeune et les solutions existent .
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par orlando le Dimanche 13/02/2011 0:03:32

Personne n'a répondu à cette grave question du recreusement tardif longtemps après l'opération .
J'ai déjà évoqué ce problème relativement léger pour moi mais bien réel .
Je me demande si la muscu pratiquée sur un rythme plus intense ne contribue pas à ce recreusement . Surtout pour des pe extensifs asymétriques,opérés à lille .
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par elevation9 le Dimanche 13/02/2011 14:38:35

J'ai un peu le même souci que toi.

J'avais un PE asymétrique à droite assez étendu, opération à Lille.
Toute la partie haut est bien plate mais les "fausses cotes" à droite sont restées avec leur ancienne forme et du coup j'ai une impression de creux sous le pec droit, vestige de mon PE important.
elevation9
Pectusien(ne) d'honneur
 
Message(s) : 514
Âge : 30
Inscription : Vendredi 24/10/2008 19:57:21
Localisation : Bordeaux
Présentation

Message par Bud le Mardi 22/02/2011 17:30:41

Salut Jako!

Il y a plusieurs possibilités pour ce "recreusage" au dela de la periode de consolidation qui dure aux environs de 6 mois, dont notamment les suivantes :

1) Tu te tiens vouté (ie: pas bien droit) et avec le renouvelement permanent des cartilages, ceux-ci prennent petit a petit la nouvelle forme en rapport avec ton positionnement vouté.

2) Les auvents chondros (ie: ce que vous appelez tous a tord "cotes saillantes" sur ce forum) etant resté assez proéminent apres ton operation (car non remodelés), ceux-ci etant toujours nettement plus en avant que le couple xyphoide/sternum peuvent participer au "recreusage" du PE au cours du renouvellement permanent des chrondrocytes.

3) Les chondrotomies en H (pratiquées a Lille si je ne me trompe pas, mais pas a St-Cloud ni a Strass), servent a eviter les risques de necrose des morceaux de cartilage individualisés en preservant le perichondre (la partie interne etant quant a elle virée). Cette preservation aurait par contre pour inconvenient de maintenir une certaine memoire de forme (les nouveaux chondrocytes aurait tendance a s'organiser en suivant la structure du perichondre qui correspond a l'ancienne forme du petit morceau de cartilage réséqué au coeur chaque chondrotomie).

4) Tes cartilages ont recu depuis l'operation (et notamment durant la periode de consolidation des zones chondrotomisées) l'ordre de grandir car :
-4a) Soit, tu n'avais pas fini totalement ta croissance (opéré trop jeune et donc avec un taux d'hormone de croissance endogene encore trop important dans l'organisme)
-4b) Soit, tu as pris entre temps des hormones de croissance exogene
-4c) Soit, tu as pris pendant un certain temps des complements proteiques (Pargine, pourdre de muscu, ...) contenant de forte dose d'arginine (qui stimule indirectement la production endogene d'hormone de croissance)

5) ...

A toi de voir quelle est ou quelles sont parmi les causes cités ci-dessus, celles qui peuvent avoir causé ce "recreusage" chez toi ...

PS: Il n'est pas vraiment nomale d'avoir une douleur plusieurs années apres l'operation ... mais il est tres classique d'avoir une sensation de corset, d'armure, de bouclier, au niveau des cartilages autour du sternum et ceux des auvents car les zones chondrotomisées ou chondrosynthesées deviennent plus dense (calcification) et donc moins souple ... ce qui donne cette sensation quand on gonfle le thorax.
Bud
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 270
Inscription : Mercredi 10/06/2009 15:29:58
Présentation

Message par orlando le Mercredi 23/02/2011 0:14:08

Bravo pour toutes ces explications médicales . Ceci dit , il arrive avec l'opération de Lille que des petits creux se forment au bout de deux mois et parfois quelques jours après l'opération . ( Comme celui qu'avait jako , il y a quelques mois , côté gauche .) Le Pr Wurtz propose une réopération pour les cas d'échecs sérieux qui consiste à poser un filet sous les côtes.
Il s'agit d'un treillis en polypropylène qui est étalé derrière le sternum et fixé latéralement . Cette intervention porte un nom bien précis . Il s'agit d'une sternochondroplastie avec contention interne par hamac de Marlex mesh.
Les scanners post- retrait de la barre montrent parfois des néocartilages réossifiés sous la forme de ponts osseux irréguliers évoquant un gruyère . Restent-ils comme cela , ou finissent-ils , ,en se renouvellant , par devenir compacts ? Ne restent-ils pas fragiles pendant un certain temps ?
Enfin , comment s'expliquent les récidives consécutives à l'opération faite à St cloud ou à Strasbourg ?
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par Bud le Mercredi 23/02/2011 16:44:40

Le trellis dont tu parles est classiquement utilisé pour traiter les hernies inguinales. Il est tres legerement extensible sous contrainte et ne permet pas d'eviter totalement un "recreusage" ... il permet par contre de limiter celui-ci et peut-etre gardé a vitam-eternam contrairement aux barres qui doivent etre retirées pour question de securité (infection sur materiel, perforation d'organes en cas de trauma thoracique).

Concernant les recidives a Paris, a Strass ou ailleurs, les points que j'ai mentionnés dans mon message precedent restent toujours valables, sauf le point "3)" qui depend du type de chondrotomie et/ou chondrosynthese utilisé.

Enfin, le resultat ne sera jamais parfait a 100% il faut en etre conscient au depart. Il depend de beaucoup de parametres (forme du thorax, forme des auvents, type de cartilage, respect des consignes post-op, ...) et des risques que le chirurgien va prendre ... plus il fait de chondrotomie/chondrosynthese, plus il y a de risque d'avoir de gros problemes (hemothorax, pneumothorax, pseudarthrose, abcedation, necrose, hernie diaphragmatique, ...). Le chirurgien choisit donc le meilleur compromis pour obtenir le meilleur resultat sans faire prendre trop de risques inutiles au patient.

PS : En "bon francais" :
Chondrotomie = "usinage d'un cartilage pouvant aller jusqu'a la section"
Chondrosynthese = "raboutage de deux morceaux de cartilage"
Bud
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 270
Inscription : Mercredi 10/06/2009 15:29:58
Présentation

La Ventouse, une solution?

Message par DJBrun le Jeudi 24/02/2011 1:03:38

Etant concerné par ce problème de "réapparition du creux" (avant même l'ablation de l'atèle), j'ai "trouvé" sur le net une solution assez particulière "la Cloche d’aspiration Eckart Klobe" (Orlando en a déjà parlé)
lien: http://medicalex.info/assets/files/catalogues/5-Plaques%20thraciques.pdf (page 62)
sorte de ventouse qui consiste à créer un soulèvement du sternum par dépression.
Cette technique peut (peut-être) remédier aux récidives post opératoires? Qu'en pensez-vous?
Mieux vaut tard que jamais (plus)!
DJBrun
Pectusien(ne) confirmé(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 147
Âge : 51
Inscription : Dimanche 04/07/2010 16:08:32
Localisation : Bordeaux
Présentation / Photos

Message par orlando le Vendredi 25/02/2011 1:39:21

Puisque les chondrocytes se renouvellent en permanence , les opérés doivent ils être attentifs à vie à leur posture , aux exercices qu'ils font en pratiquant la musculation ? Ces chondrocytes finissent-ils par former un néocartilage ossifié compact ou bien irrégulier,créant définitivement des zones fragilisées qui donnent ces défauts résiduels quand ils n'occasionnent pas une récidive ?
Le treillis dont parle le Pr Wurtz permet , d'après lui , de réopérer avec succès les récidives de pectus excavatum .
Je confirme qu'il est utilisé pour opérer les hernies inguinales .
Au sujet de la liste des possibles complications , auxquelles il convient d'ajouter les pleurésies et les infections nosocomiales , il faut , malgré tout , préciser qu'elles constituent des risques limités par les progrès de la science .
La méthode de Lille est moins invasive mais elle ne peut vraisemblablement pas être réutilisée une seconde fois en cas d'échec .
En dehors de l'emploi du treillis, un opéré de lille qui subit une récidive , peut -il oui ou non , être réopéré avec la méthode Ravitch de Strasbourg ou de St Cloud ?
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par Bud le Samedi 26/02/2011 1:37:10

Oui Orlando, il faut faire attention aux positions que l'on prend en permamence durant toute sa vie, que l'on soit opéré ou pas. Il faut bien se tenir et faire idealement des exos qui sortent le sternum et qui plaquent les auvents le plus regulierement possible. C'est particulierement important durant les 2 ou 3 ans post-op car la consolidation des zones chondrotomisées/synthesées met du temps a "atteindre le 100%".

Plus on est vieux, plus les cartilages sont "solidifiés" et donc plus rigides. Ainsi, un jeune se redeformera plus rapidement qu'un vieux s'il se tient mal apres l'operation. NB: C'est d'ailleurs pour cela que la technique NUSS devient de moins en moins efficace et de plus en plus longue avec l'age.
Bud
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 270
Inscription : Mercredi 10/06/2009 15:29:58
Présentation

Message par orlando le Samedi 26/02/2011 1:56:11

Peux-tu nous dire quels exercices sont préconisés pour améliorer le positionnement du sternum et des auvents costaux ?
Merci de répondre également à la question suivante : Un opéré de Lille , victime d'une récidive , peut-il être rèopéré à Strasbourg ? Concernant une réopération à lille même , cela s'est produit au moins une fois .Avec succès semble-t-il , même s'il n'y a pas eu de photos post-seconde opération -
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par Bud le Samedi 26/02/2011 12:32:16

Pour les exercices dont tu me parles, c'est difficile de les decrire ... le mieux et de se payer une seance chez un kiné pour qu'il les enseigne afin de pouvoir ensuite les refaire a la maison tres regulierement.

Pour se faire reoperer ailleur, medicalement parlant il n'y a pas de probleme. Il faut juste que le nouveau chirurgien accepte de s'occuper de ton cas (contre indication ou difficulté opératoire particuliere, patient instable psychologiquement, patient "raleur", ...). Il faut savoir aussi que plus on opere la meme zone du corps, plus c'est difficile a cause des adherences te des risques ischemiques (mauvaise cicatrisation, necrose, ...) notamment et donc plus le chirurien hesitera a entrependre une n'ieme reprise.
Bud
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 270
Inscription : Mercredi 10/06/2009 15:29:58
Présentation

Message par orlando le Samedi 26/02/2011 17:02:36

Un autre opéré à lille , mécontent d'avoir conservé ses auvents costaux proéminents a consulté à Strasbourg pour être réopéré, uniquement pour corriger les auvents costaux . Cette personne a finalement renoncé , en raison de la cicatrice ,aussi longue que pour une opération complète.
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par orlando le Mardi 01/03/2011 0:03:15

J'ai croisé à lille un homme plus âgé que moi qui avait subi un ravitch manqué en 1972 . Puis il a reçu deux prothèses à 20 ans d'intervalle .En 2007 , le Pr Wurtz lui a retiré cette prothèse et l'a réopéré avec succès . A-t-il employé sa méthode particulière ou un ravitch classique ? Je n'en sais rien .
Il me semble impossible de pouvoir retirer une seconde fois les néo-cartilages réossifiés . Si je me trompe , merci a Bud et à Elévation de corriger .
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Message par Bud le Mercredi 02/03/2011 0:57:51

Si si Orlando, il est possible de retravailler les zones precedement chondrotomiées qui sont devenues un peu ossifiées. Par contre certaines methodes de chondrotomie (en H par exemple) sont difficilement refaisables sur de telles zones et il faut utiliser d'autres methodes (en V ou avec chevauchement par exemple).

Ce genre de detail n'est pas important ... ce qu'il faut juste savoir pour les menbres du forum c'est qu'ils peuvent, si vraiment necessaire, se faire reoperer plusieurs fois tout en sachant que les complications en terme de mauvaise cicatrisation (d'origine ischemique) ou de pseudarthrose sont malheureusement legerement plus important a chaque fois "que l'on trifouille" une meme zone.
Bud
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 270
Inscription : Mercredi 10/06/2009 15:29:58
Présentation

Message par orlando le Jeudi 03/03/2011 1:15:20

Ischémique ? ça veut dire quoi ? Et la pseudartrose ? Quels en sont les signes ?
C'est très important pour les opérés de lille de savoir qu'il est possible de les réopérer en cas de récidive . Car , si la majorité des pectusiens font avec leur pe et n'envisagent pas l'opération , en revanche , ceux qui se font opérer désirent avoir le résultat le meilleur possible .
orlando
Maître(sse) pectusien(ne)
 
Message(s) : 1357
Âge : 70
Inscription : Mardi 27/06/2006 8:19:44
Localisation : sud-ouest
Présentation / Photos

Retour vers Les Pectus

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)