Alternatives / Informations / Sujets / Discussions autour des Pectus
PE et ENDURANCE SPORTIVE....

PE et ENDURANCE SPORTIVE....

Message par jim62190 le Jeudi 28/07/2011 16:45:34

Salut !

J'ai une question, je ne sais pas si elle a déjà été posé...
Les Pectusiens ont-ils des problèmes d'endurance ?
Je m'explique, j'ai un PE et depuis toujours je n'ai JAMAIS eu d'endurance à la course à pied, JAMAIS !!!
De la primaire, au collège et au lycée j'ai toujours été NUL à la course à pied. Même encore maintenant, quand j'essaye de courir avec mon chien, je ne peux pas courir plus de 400 m. Mon coeur bat trop vite et je suis très très vite essouflé !
A la piscine idem, je suis incapable de nager plus 50m.
Pourtant, je ne fume pas, je suis en bonne santé, raremant malade.
Je suis déjà allé voir un cardiologue pour des douleurs qui m'a totalement rassuré en me disant que j'ai un coeur normal et que mes douleurs sont surtout des douleurs intercostales !

Quand je vois des personnes courir, tranquille...., avec élégance, hop hop
MOI ? J'en suis incapable, au bout de 400 m je suis plié en 2 tellement j'en peux plus et que je manque d'air....pffff ça m'énnerve....
jim62190
Pectusien(ne) occasionnel(le)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 83
Âge : 42
Inscription : Vendredi 04/08/2006 1:37:05
Localisation : BETHUNE
Présentation / Photos

Message par maxtidus10 le Jeudi 28/07/2011 16:50:52

Le PE peut effectivement dans les cas les plus prononcés diminuer l'espace disponible au coeur et aux poumons mais si ton cardiologue t'as dit que tout allait bien c'est que ce n'est pas le vrai problème.

Chacun est fait différemment et c'est sur qu'on ne part pas tous avec la même endurence, j'ai aussi une faiblesse au niveau du coeur (qui n'aurait rien à voir avec le PE je penses), et mon coeur monte très vite à 180pp/min sur un footing léger.

J'ai pu cependant améliorer considérablement mon endurance par un entrainement quotidien tout simplement. Si la course à pied est trop dur pour toi au début, fait du vélo, mais c'est sur que si tu arrêtes dès que tu es essouflé et que tu à un peu mal tu ne progresseras jamais, moi je suis passé de 10 min à 40 min de footing en 2 ans, ce n'est toujours pas énorme mais c'est quand même *4, par contre à chaque fois que j'y vais je craches mes poumons mais c'est la que tu t'améliores.


Bon courage !
maxtidus10
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 267
Âge : 28
Inscription : Samedi 12/02/2011 20:47:13
Présentation

Message par switch le Jeudi 28/07/2011 19:55:45

Si tu cours une fois tout les 15 jours 400m , c' est normal d'être essoufflé.
C'est juste de l'entrainement , Un footing 2 à 3 fois par semaine et au bout de 3 mois tu tripleras ton temps.
Commence par courir 15 min , ensuite 20 min ect , et je parie qu'au bout de 3/4 mois tu arriveras facilement à 45 min .
Si ton doc t'as dit que tu n'avais aucune anomalie cardiaque , c'est bon tu peux y aller , c'est dans la tête.
switch
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 387
Âge : 36
Inscription : Mercredi 19/04/2006 19:41:49
Localisation : Montpellier
Présentation / Photos

Message par tompouce le Jeudi 28/07/2011 22:35:19

J'été dans le même cas que toi avec le même douleurs, avant l'opération j'ai eu droit à un test d'effort et le résultat fut que j'étais à 61% des capacités respiratoire d'une personne de mon âge et je faisais beaucoup de sport afin de limiter cela.
Donc oui le PE peut être une cause du manque d'endurance.
:wink:
tompouce
Pectusien(ne) confirmé(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 156
Âge : 33
Inscription : Mardi 05/04/2011 17:34:34
Localisation : Somme ( 80 )
Présentation

Message par switch le Vendredi 29/07/2011 8:11:47

attention ne pas confondre "TEst d'effort " et " capacité respiratoire "

Personnellement j'ai eu 81% en capacité respiratoire ( forcément , poumons plus petits) mais 110% au test d'effort.Ce test consiste a vraiment calculer ton endurance.Tu es sur un vélo avec plein d électrodes et un masque.

On ne sera jamais un grand sportif mais un très bon amateur oui.
switch
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 387
Âge : 36
Inscription : Mercredi 19/04/2006 19:41:49
Localisation : Montpellier
Présentation / Photos

Message par gazelle le Samedi 30/07/2011 19:36:59

bonjour, on parle un peu d'endurance dans tous ces topics :
http://www.pectus.fr/viewtopic.php?t=2 ... =endurance
http://www.pectus.fr/viewtopic.php?t=7 ... =endurance
http://www.pectus.fr/viewtopic.php?t=4 ... =endurance

Je t'encourage à "rechercher" tes mots clés avant de te lancer dans un nouveau sujet car les discussions reviennent pas mal maintenant.
Gazelle - Administrateur
Opérée à Strasbourg le 28/02/2006

http://www.pectus.fr/
gazelle
Galinette sandrée
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 3114
Âge : 36
Inscription : Samedi 26/03/2005 15:03:59
Localisation : Pau
Présentation

Message par Gabberinblood le Dimanche 31/07/2011 15:06:10

Gros pectus pour ma part, 22% de capacité respiratoire en moins.

cependant, n'ayant jamais été une bete en endurance, avec de l'entrainement je cours a l'aise 45 min 1h, j'ai déja fait des cross de 10kms en pleine garrigue, et au test luc léger, en grande forme, je dépasse le palier 10...Comme quoi on peut avoir un PE et une endurance honorable avec de l'entrainement.
Gabberinblood
Pectusien(ne) occasionnel(le)
 
Message(s) : 59
Âge : 34
Inscription : Mercredi 06/08/2008 23:14:56
Présentation

Message par bioisa le Lundi 14/11/2011 11:58:23

Bonjour,
Moi, on m'a toujours dit que ça n'avait rien à voir..."ne vous inquiétez pas, un pectus n'engendre pas de problèmes, c'est juste esthétique!"
Cette rengaine je l'ai entendue des années et je ne comprenais pas pourquoi j'avais tant de mal à progresser (notament en course à pied).
Je voyais mes copines courir comme des lapins, je m'entraînais plus qu'elles, j'étais plus mince, je surveillais mon alimentation, j'avais un plan d'entraînement beton...et rien, je progressais à peine!
Il y a qq mois, j'ai enfin trouvé un médecin qui s'y connait et qui ne raconte pas n'importe quoi et il a finalement mis noir sur blanc ce que je sentais depuis des années: j'ai une capacité cardio-pulmonaire limitée.
POINT
Et ça fait du bien d'avoir enfin des réponses claires.
Je continue à faire du sport mais pour le plaisir, ça fait longtemps que je ne le faisais plus pour la performance (heureusement).
Bioisa (PE)[/b]
bioisa
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 4
Âge : 39
Inscription : Dimanche 24/08/2008 12:34:39
Localisation : Belgique, Bruxelles
Présentation

Message par Yopyopyop le Jeudi 15/12/2011 23:59:25

Bonjour à tous!

Je remonte ce fil avec pour objectif de recueillir des témoignages de pectusiens opérés qui pratiquaient avant leur opération un sport d'endurance (course à pieds, natation, etc.) et qui s'y sont remis ensuite. Avez-vous pu mesurer de façon concrète des différences?

Pour ma part je ne suis pas opéré (cf ma présentation). Je cours une à trois fois par semaine sur 7 km. Après trois mois d'entraînements à raison de 3 séances par semaine + 1 séance de renforcement musculaire j'ai pu courir à 10,5 km/heure sur 10km. C'est mon "record" personnel.

J'ai rencontré le Dr Jancovici (chirurgien à Paris) il y a deux ans pour obtenir l'avis d'un pro sur mon PE. J'ai également passé toute la batterie de tests: radio, cardiologue, pneumologue.

Cardiologue et pneumologue ont conclu que mon PE ne représentait pas de danger pour mon coeur et n'entravait pas ma respiration, comme c'est le cas pour la majorité des pectusiens "évasés" type CHIN2. Cependant le chirurgien m'a expliqué, à la lecture des radios, que l'on observait bien la compression sur le ventricule droit du coeur. Il a conclu par un: "zéro marge à l'effort". Sympa, moi qui aimerait courir un jour le marathon...

J'aimerais me faire une idée plus précise des capacités sportives qu'une opération pourrait me faire gagner. Cela serait pour moi la principale source de motivation pour me faire opérer. Je pense également demander l'avis d'un médecin du sport...

Pectusiens opérés et pratiquant un sport d'endurance, avez-vous pu mesurer une différence notable avant/après l'opération? Par exemple en terme de fréquence cardiaque durant l'effort?

D'avance merci!
Yopyopyop
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 11
Inscription : Samedi 23/05/2009 9:21:21
Présentation / Photos

Message par Marknopfler le Jeudi 22/12/2011 9:36:39

Je ne peux que m'associer à ce message.
Mêmes interrogations, mêmes doutes sur la limitation posée dans le sport (cyclisme)...
Je pratique assidument, je m'entraine "sérieusement", (bien que pas de compétitions).
Et pourtant, mes performances restent faibles en regard de mon investissement, je ne prends pas mon pied, toujours l'impression d'un plafonnement dès les allures les plus faibles.
Comme si mon corps me le signifiait "physiquement".

Alors bien sûr, je veux bien comprendre que quelques battements cardiaques suffisent pour entretenir une gentillette circulation sanguine ; on peut tout à fait "vivre".
Mais être privé de s'éclater, sportivement, physiquement, mais aussi dans la vie de tous les jours je crois (inconsciemment je pense que je m'interdis de me "jeter à l'eau" dans mes relations à autrui, comme si je ne pourrais pas "avoir le coeur" d'assumer derrière??)...
Si on pouvait avoir ce genre de témoignages auparavant / et suite à une opération.
Marknopfler
Pectusien(ne) néophyte
 
Message(s) : 32
Inscription : Lundi 06/11/2006 16:34:28
Localisation : Lyon
Présentation / Photos

Message par lucas21 le Jeudi 22/12/2011 14:27:44

Yopyopyop a écrit :Bonjour à tous!

Je remonte ce fil avec pour objectif de recueillir des témoignages de pectusiens opérés qui pratiquaient avant leur opération un sport d'endurance (course à pieds, natation, etc.) et qui s'y sont remis ensuite. Avez-vous pu mesurer de façon concrète des différences?

Pour ma part je ne suis pas opéré (cf ma présentation). Je cours une à trois fois par semaine sur 7 km. Après trois mois d'entraînements à raison de 3 séances par semaine + 1 séance de renforcement musculaire j'ai pu courir à 10,5 km/heure sur 10km. C'est mon "record" personnel.

J'ai rencontré le Dr Jancovici (chirurgien à Paris) il y a deux ans pour obtenir l'avis d'un pro sur mon PE. J'ai également passé toute la batterie de tests: radio, cardiologue, pneumologue.

Cardiologue et pneumologue ont conclu que mon PE ne représentait pas de danger pour mon coeur et n'entravait pas ma respiration, comme c'est le cas pour la majorité des pectusiens "évasés" type CHIN2. Cependant le chirurgien m'a expliqué, à la lecture des radios, que l'on observait bien la compression sur le ventricule droit du coeur. Il a conclu par un: "zéro marge à l'effort". Sympa, moi qui aimerait courir un jour le marathon...

J'aimerais me faire une idée plus précise des capacités sportives qu'une opération pourrait me faire gagner. Cela serait pour moi la principale source de motivation pour me faire opérer. Je pense également demander l'avis d'un médecin du sport...

Pectusiens opérés et pratiquant un sport d'endurance, avez-vous pu mesurer une différence notable avant/après l'opération? Par exemple en terme de fréquence cardiaque durant l'effort?

D'avance merci!



Bonjour,
Moi avant d etre opéré j était pas un sportif de haut niveau on va dire, sans etre totalement nul, mais apres l opération j ai senti le changement tout de suite.
D ailleurs avant de me faire opéré la kiné m avait fait mesurer mon VO2 max ( on souffle dans une espece de bouteille et sa fait monté un bout de plastique jusqu a une certaine mesure ) bref, avant l opératon je montait a 1500mL, ce qui était nul pour quelqu un de mon age, et 2 semaine apres l opération je montait a 3000, maintenant je crois je dois monté a 4000 4500
lucas21
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 4
Inscription : Mercredi 07/12/2011 22:49:52

Message par switch le Jeudi 22/12/2011 22:31:34

je pense que l'opération peut être bénéfique pour vraiment atteindre un niveau plus haut en compétition.J'ai atteint une bonne endurance mais difficile de passer le cap pour suivre un groupe de haut niveau.
switch
Pectusien(ne) habitué(e)
Avatar de l’utilisateur
 
Message(s) : 387
Âge : 36
Inscription : Mercredi 19/04/2006 19:41:49
Localisation : Montpellier
Présentation / Photos

Message par Yopyopyop le Dimanche 25/12/2011 22:57:37

Merci pour vos réponses! Et en termes de ressenti après la reprise du sport? Des douleurs au niveau du thorax? Une gêne, liée par exemple à la sensation de poids et de rigidité du thorax, comme décrite par certains? En tous cas vos réponses vont plutôt dans le sens de l'opération... Ensuite chacun son ressenti... En ce qui me concerne ca passera d'abord par un rdv chez le médecin du sport.

Mais être privé de s'éclater, sportivement, physiquement, mais aussi dans la vie de tous les jours je crois (inconsciemment je pense que je m'interdis de me "jeter à l'eau" dans mes relations à autrui, comme si je ne pourrais pas "avoir le coeur" d'assumer derrière??)...


C'est peut-être lié, je ne sais pas, sans doute plus du ressort de l'esprit. D'où également mon envie d'en discuter avec un "psy du sport", puisque la VO2 Max ne fait pas tout. Ensuite il faut peut être simplement accepter de prendre plus son temps que d'autres pour faire un sommet, et laisser le marathon au rang des fantasmes. S'éclater dans un sport requiert avant tout de se faire plaisir, et pour ca c'est quand meme dans la tête je pense.
Yopyopyop
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 11
Inscription : Samedi 23/05/2009 9:21:21
Présentation / Photos

Message par Yopyopyop le Mercredi 18/01/2012 19:05:20

Salut !

Je suis aller faire un test de VO2Max ce matin.

Grosso modo c'est une mesure de la capacité combinée du coeur et des poumons. On court sur tapis (ou bien on pédale sur vélo, selon habitudes de chacun) avec un masque sur le nez et la bouche. Le tapis accélère au fur et à mesure. Il s'agit d'atteindre sa capacité d'absorption d'oxygène maximum, les échanges gazeux O2/CO2 étant analysés. Au bout de 10 minutes on se retrouve donc quasiment à sprinter. On arrête avant de vomir dans le masque évidemment (ca c'est pour la touche gore).

Pour ceux/celles qui veulent des précisions sur cette mesure et son interprétation, c'est par là: http://www.medecindusport.fr/HTML/VO2.html

Mon profil, pour vous aider à comparer avec votre situation perso:

Je fais du sport régulièrement, sans vraiment trop de problème si ce n'est la sensation de partir de très bas par rapport à des amis fumeurs/non-entrainés, qui ont de meilleures capacités que moi. Dès les premières foulées mon coeur peut monter très haut. Généralement je cours avec des battements à 180 bpm. Mon max est 214 bpm (mesuré sous contrôle médical). Par rapport à mon PE, je vous renvois à ma description et mes photos. Grosso modo 3cm de profondeur, bien étalé, symétrique. A l'heure d'aujourd'hui je suis entraîné, je cours 2 à 3 fois par semaines depuis quelques mois. Cela fait 3 ans que je fais du sport régulièrement (course, vélo, natation), cependant j'ai tendance à ne pas tenir mes entraînements sur plus de 3 ou 4 mois.

Mes résultats de VO2Max: 46 ml/min/kg, pour 1.85m et 70kg, 24 ans. Pour les individus de mon âge, la moyenne est à 51 ml/min/kg. Je suis donc légèrement en dessous, mais bien au dessus du seuil considéré comme pathologique. Ma VMA est à 13,8 km/h (vitesse atteinte à la VO2Max), ce qui est plutôt positif, cela signifie aussi que j'ai une certaine marge de progression.

Conclusion:

- rien de dramatique d'après le médecin du sport, aucun soucis pour courir un marathon en 4h ou un 10km en 50 minutes une fois bien entraîné, c'est à dire sur plusieurs années sans forte discontinuité.

- d'après le docteur il n'est pas dit qu'une opération de mon PE permette de gagner tellement en VO2Max, puisque c'est avant tout une donnée génétique, une question de coeur. Le mien n'est pas pincé, seul le ventricule droit est légèrement écrasé. Le ventricule droit mène aux poumons, pas aux membres locomoteurs, il travaille moins que le ventricule gauche pendant l'effort.

- le médecin du sport m'a conseillé de faire des sorties en endurance pure sur 1h - 1h30, avec cardio, en me forçant à ne pas dépasser les 160/170 bpm. Pour moi cela équivaut à trottiner tout doucement, ce que je n'aime pas tellement, j'ai tendance à m'ennuyer et à trouver que j'ai l'air con à ne pas avancer. Le but est d'entraîner le coeur sur les basses fréquences pour le renforcer, le faire "grossir".

A propos de coeur "grossissant", le médecin m'a précisé que cela signifiait une musculation du coeur, un épaississement des tissus, mais pas de prise de volume considérable. Donc normalement pas de soucis au niveau du PE, il n'y a pas de raison que cela empêche le coeur de se muscler. D'ailleurs les organes s'adaptent de toute façon (je précise que je n'ai pas de pincement cardiaque et mon PE est "étalé").

Je pense avoir fait un résumé complet. J'espère que cela vous aidera à vous situer dans vos performances sportives. De mon côté je pense continuer à m'entraîner 3 fois par semaine, en suivant les conseils du médecin. Peut-être sur tapis pour m'obliger à courir tout doucement. J'espère réussir à tenir cet entrainement sur 1 an, puis retourner mesurer la VO2 max (précision: ne pas espérer de miracle, la VO2 max est très difficile à améliorer, c'est avant tout une donnée génétique).

Si vous avez des commentaires ou des mesures de VO2 Max avant/après votre opération, je suis preneur évidemment!

Bonne soirée!
Yopyopyop
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 11
Inscription : Samedi 23/05/2009 9:21:21
Présentation / Photos

Message par Marknopfler le Samedi 26/05/2012 22:22:19

J'ai trouvé une étude portant sur 120 pectusiens opérés, faite notamment par les Pr Wurz et Benhamed de Lille.

Il y avait bel et bien une VO2 moindre (77% de la normale) avant, et améliorée grâce à l'opération (87% de la normale, au bout d'un an).

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21570313

Ca rejoint complètement mon propre ressenti à l'effort physique...
77% de la normale, en consommation maximale d'O2, c'est... ENORME !
N'est-ce pas même en proportion directe de la performance ?
(genre on courrait (ou pédalerait) 23% moins vite qu'on devrait à VMA ?)


edit : une autre étude sur les limitations des pectusiens à l'exercice, on y voit une VO2max de 78,6% de ce qu'elle devrait être :

http://www.em-consulte.com/rmr/article/266271
Marknopfler
Pectusien(ne) néophyte
 
Message(s) : 32
Inscription : Lundi 06/11/2006 16:34:28
Localisation : Lyon
Présentation / Photos

Message par Habu joji le Vendredi 08/06/2012 21:34:12

Merci marcknopfler pour ces précieuse infos :wink:
Donc c'est officiel, on a une excuse si on est mauvais :twisted: :P
Habu joji
Pectusien(ne) néophyte
 
Message(s) : 47
Âge : 50
Inscription : Vendredi 26/02/2010 0:13:37
Présentation

pectus et endurance

Message par jma73 le Mercredi 08/08/2012 2:47:24

salut

J'ai un pectus assez prononce, ce qui ne m'empeche pas de faire de la course a pied et d'y prendre du plaisir. J'ai deja quelques marathons a mon actif avec un record proche de 3h30, ce qui est un temps honorable. Je ne me suis jamais senti limite par ma capacite pulmonaire. Une mauvaise endurance n'est pas forcement lie au pectus, mais parfois a une mauvaise pratique. L'endurance se développe en courant a allure modere (on doit pouvoir parler en courant) et regulierement : patience et perseverance.

jma
jma73
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 2
Inscription : Mercredi 08/08/2012 2:14:56

Message par Marknopfler le Mercredi 08/08/2012 7:24:51

salut,
Quel est ton tour de poitrine ? (moi 89 cm pour 1,80m, tu vois que si on est pas épais à la base, un pectus peut avoir peut-être plus d'incidence).
Est-ce que tu vois ton coeur battre "à l'oeil nu" (je peux compter mes battements cardiaques en me regardant dans une glace, mon coeur "cogne" contre la paroi thoracique et soulève une petite zone juste sous le pectoral gauche, 2 cm vers l'intérieur à partir du téton).
Marknopfler
Pectusien(ne) néophyte
 
Message(s) : 32
Inscription : Lundi 06/11/2006 16:34:28
Localisation : Lyon
Présentation / Photos

Message par jma73 le Jeudi 09/08/2012 0:38:37

salut marknopfler

je suis alle regarde les photos que tu as postees et j'ai l'impression qu'on est vraiment foutu pareil physiquement tous les deux : 1m80, 78 kg (ce qui est un peu lourd pour un coureur de fond je le reconnais), et mon tour de poitrine est aux alentours de 93 cm. Mon thorax ressemble au tien, et je peux moi aussi voir les pulsations en particulier apres un effort intense. Par contre je n'ai jamais fait de test de capacite pulmonaire, donc je ne sais pas si j'ai un deficit et de combien. Donc c'est vrai qu'il y aura toujours l'argument de dire que sans pectus mes perfomances en course a pied pourraient etre encore meilleures (3h30 au marahon, 1h35 au semi)
jma73
Pectusien(ne) touriste
 
Message(s) : 2
Inscription : Mercredi 08/08/2012 2:14:56

Message par Marknopfler le Jeudi 09/08/2012 1:49:02

Oui, l'intitulé du sujet serait plus pertinent peut-être s'il évoquait la performance plutôt que l'endurance.
L'endurance ne définit pas le niveau d'effort soutenu.
Et la VO2max est en relation à la performance.
Marknopfler
Pectusien(ne) néophyte
 
Message(s) : 32
Inscription : Lundi 06/11/2006 16:34:28
Localisation : Lyon
Présentation / Photos
Suivant

Retour vers Les Pectus

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité